D’un coût d’investissement estimé à 500 millions d’euros, cette convention porte sur la construction, l’aménagement, l’extension et l’exploitation du terminal à conteneurs pour une durée de 25 ans.

 

TRAVAUX REALISES ET ACQUISITION D’EQUIPEMENTS :

La construction d’un quai d’une longueur de 340 mètres linéaires avec une profondeur de – 13 mètres ;

La fixation des défenses de quais ;

L’aménagement d’une superficie de 120 000 mètres carrés de terre-pleins pour les opérations portuaires ;

Travaux d’entretien, maintenance, extension, équipement, manutention du fret éligible (conteneurs et Marchandises RORO), livraison, sécurité/sûreté, perception des redevances requises. 

Acquisition de 2 portiques de quai sur rails, et de 12 portiques de parc sur pneus.

L’acquisition de deux (02) Portiques de Quai, de Douze (12) Portiques de Park et de quatre tracteurs ;

L’aménagement d’un espace de stockage de 11 000 mètres carrés à la gare ferroviaire ;

Extension de 6 ha par remblais sur la mer, des terre-pleins de stockage afin de résorber la congestion actuelle du terminal à conteneurs.

L’aménagement de 5 000 mètres carrés au Port sec de Kagbélén.

PROJETS EN COURS 

Travaux du programme d’investissement non réalisés : Pose et exploitation d’une connexion ferroviaire entre le Port de Conakry et le Port Sec de Kagbélèn.